Nous avons besoin du Fonds mondial : Nos temoignages

Nous avons besoin du Fonds mondial : Nos temoignages

English

Le Fonds Mondial a toujours effectué un travail remarquable : avec très peu de moyens financiers, Fonds Mondial a un impact positif sur les vies humaines, tout en prévenant les infections et en mettant sur pied des systèmes de santé performants et durables. Nous sommes à un tournant critique où la rareté de fonds ne sera pas un obstacle suffisant pour nous faire reculer. Nous devons nous remettre sur les rails afin de mettre fin aux épidémies.

Dans le cadre de la 6ième campagne de reconstitution des ressources par les membres et partenaires du « activistes du Fonds Mondial (GFAN) », nous avons produit plusieurs reportages photos et vidéos mettant en exergue le travail de l’équipe des activistes du Fonds Mondial (GFAN).

Ils ont chacun, soit par vidéo, soit par photo, raconté leurs expériences personnelles sur la façon dont les financements du Fonds Mondial dans les programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme ont eu un impact sur leur vie, leurs familles et leurs communautés – ce sont là des vies que le Fonds Mondial a sauvé.

Leur message est clair : POUR NOUS REMETTRE SUR LES RAILS, NOUS DEVONS INTENSIFIER LA LUTTE !

Nous encourageons toute personne intéressée à faire campagne pour le Fonds mondial à recourir à ces outils multimédias pour des campagnes en ligne et en direct. Ces outils sont gratuits pour tous.

Vous souhaitez utiliser l’une des vidéos ou photos suivantes pour votre propre campagne de soutien au Fonds Mondial ? Téléchargez notre guide de l’utilisateur ci-après pour en savoir plus (disponibles qu’en anglais).

Clara Banya, Malawi

Clara est catégorique : « Je suis l’exemple vivant de ce que le Fonds Mondial a accompli au fil des ans ». Elle exhorte les donateurs de continuer à investir dans le Fonds Mondial, car « il y a une grande chance que nous puissions mettre fin à cette pandémie ».

Lisez l’histoire complète de Clara ici. (traduction en cours)

Anton Basenko, Ukraine

Anton Basenko, Ukraine - Global Fund Beneficiary

Image 1 of 29

Anton Basenko, right, meets with clients participating in the Step by Step needle exchange program outside the Kyiv City Narcological Clinical Hospital for Social Therapy on Thursday, November 19, 2015 in Kiev, Ukraine.

Anton dit que « c’est seulement grâce au soutien du Fonds Mondial que la thérapie de substitution est entrée dans ma vie et l’a bouleversée. J’ai commencé le traitement antirétroviral à temps et je suis toujours en vie. Je suis l’une des 17 millions de vies sauvées par le Fonds Mondial. » Pour Anton, il a vu de ses propres yeux pourquoi le Fonds Mondial doit continuer à lutter contre une résurgence de l’épidémie en Europe de l’Est.

Lisez l’histoire complète d’Anton ici.

Erika Castellanos, Belize

Erika dit que «le Fonds Mondial ne m’a pas seulement sauvé la vie, il m’a donné les moyens de lutter pour les droits de toutes les femmes dont la voix est étouffée. »

Lisez l’histoire complète d’Erika ici.

Mirriam Banda Chisamba, Zambie

MIRRIAM BANDA CHISAMBA (ZAMBIA)

Image 1 of 36

Mirriam in Bombwe village where government workers were conducting indoor spraying.

Mirriam  voit les effets paludisme  tous les jours à la clinique. Dans sa région, entre 20 et 29% des enfants de moins de 5 ans sont infectés chaque année. Le Fonds Mondial fournit des moustiquaires, des tests de diagnostic rapide et des traitements préventifs. Le soutien du Fonds Mondial a également contribué à améliorer et à étendre les services de santé aux centres ruraux comme celui de Mirriam, ce qui a permis de réduire les infections et les décès, y compris la tuberculose et le VIH.

Lisez l’histoire complète de Mirriam ici.

Serge Douomong Yotta, Cameroun

Une reconstitution fructueuse du Fonds mondial en 2019 est nécessaire pour commencer à combler les lacunes en ce qui concerne les populations hautement vulnérables.

Image 24 of 24

A successful Global Fund replenishment in 2019 is needed to begin to close the gaps for key and vulnerable populations.

L’engagement de Serge dans la lutte contre le VIH et le SIDA a commencé lorsqu’il a remarqué une vague de décès parmi ses amis. Serge remercie le Fonds Mondial pour sa santé et sa capacité à se sentir protégé et libre, surtout dans un environnement où l’homosexualité est fermement condamnée.

Lisez l’histoire complète de Serge ici.

Loyce Maturu, Zimbabwe

Loyce remercie le Fonds Mondial pour lui avoir sauvé la vie. Maintenant, grâce à sa bonne santé, elle peut relever les défis de la vie, mais elle demande aux donateurs de continuer à soutenir le Fonds Mondial car dit-elle, « cela aidera à sauver la vie des personnes comme moi. »

Global Fund beneficiary, Loyce Maturu - Global Fund Advocates Network

Image 1 of 27

HARARE, ZIMBABWE: January 14, 2016 - Loyce conducts peer-to-peer counseling sessions with HIV positive patients where she teaches them about adherence and acceptance of their status through animated cards and sharing her story.

Lisez l’histoire complète de Loyce ici. (traduction en cours)