L’argent compte

Alors que de nombreux pays et le secteur privé ont déjà annoncé leurs engagements, le Fonds mondial est sur la bonne voie pour recueillir des sommes sans précédent à investir dans des programmes de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme. Des millions de vies seront sauvées, d’innombrables approches et programmes innovants et novateurs verront le jour et les systèmes de santé seront renforcés. 

La demande de 14 milliards de dollars américains a toujours été un objectif ambitieux. Mais, en réalité, c’est le minimum nécessaire. Le GFAN le proclame depuis longtemps, pour vraiment intensifier la lutte et pour nous remettre sur la bonne voie pour atteindre nos objectifs de développement durable, à savoir éliminer les trois maladies d’ici 2030, il est essentiel d’investir au moins 18 milliards de dollars américains dans le Fonds mondial. 

Comment investiriez-vous quatre milliards de dollars américains supplémentaires?

Choisissez l’une des cinq catégories énumérées pour nous dire comment vous investiriez pour mettre fin aux épidémies.

  1. Financement catalytique : Les investissements catalytiques représentent une partie du financement des programmes, des activités et des investissements stratégiques soutenus par le Fonds mondial qui ne sont pas suffisamment pris en compte dans les allocations nationales, mais qui sont essentiels pour atteindre les objectifs de la stratégie du Fonds mondial 2017-2022 et des plans des partenaires mondiaux. (définition tirée du Fonds mondial)
  2. SDSP : L’accès à la santé et à des droits complets en matière de sexualité et de procréation en tant que droit de la personne fondamental (définition tirée du Fonds mondial pour les femmes)
  3. Principales populations : Les principales populations subissent à la fois l’impact accru d’une ou de plusieurs maladies et de leur accès réduit aux services. La stigmatisation et la discrimination généralisées, la violence et le harcèlement étatiques et non étatiques, les lois et les politiques restrictives ainsi que la criminalisation des comportements ou pratiques font courir des risques accrus aux principales populations et compromettent leur accès aux services. (définition tirée du Fonds mondial)
  4. CSU : La CSU repose sur le principe selon lequel tous les individus et toutes les communautés devraient avoir accès à des services de santé essentiels de qualité sans subir de difficultés financières (définition tirée d’UHC2030).
  5. Autre priorité : Partagez votre priorité !