Serge Douomong Yotta

Notre Conférencier, Serge (Cameroun)

Photo reportage de Serge 

Perspectives: VIH; hommes homosexuels; jeunes; Afrique

Son histoire (in English)

Serge a fait son premier test VIH en 2011. Bien qu’il ait reçu un résultat négatif, son partenaire de l’époque est testé positif. Par l’intermédiaire de la clinique ou ils ont effectué les tests, ils ont tous deux reçus des trousses de prévention et son partenaire a commencé un traitement antirétroviral (ART). Serge se souviendra toujours de l’accueil chaleureux et sans préjugés qu’il a reçu dans cette clinique et il continue d’y aller pour des dépistages du VIH, pour y recevoir du matériel de prévention et du counseling sur la santé. Cette clinique et ainsi que la formation reçue par le personnel dans le domaine des droits de l’homme et de la non-discrimination, ont été financées par le Fonds Mondial.

L’engagement de Serge dans la lutte contre le SIDA commence à ce moment-là. A la suite d’une série de décès parmi ses amis, il s’investit personnellement, bien décidé à arrêter la propagation du VIH dans sa communauté, son pays et son continent. Il co-fonde le groupe « Affirmative Action » pour répondre aux injustices auxquelles sont confrontées les « Lesbiennes, bisexuelles, gays et transgenres (LGBT) au Cameroun, ainsi que pour leur donner accès aux services liés au VIH. Serge travaille dans l’instance de Coordination Nationale du Fonds Mondial en tant que représentant des populations vulnérables parce qu’il a très vite compris que pour exercer une influence sur l’accès aux soins et lutter contre la stigmatisation et la discrimination, son organisation devait être là où les décisions se prennent. Il pouvait alors s’exprimer ouvertement et parler sans crainte de sa communauté.

A 30 ans, Serge est Directeur Exécutif du groupe « Affirmative Action » et porte-parole du réseau régional « Africagay » contre le SIDA, un réseau régional des homosexuels.  Il a participé à de nombreux événements régionaux et internationaux consacrés aux populations vulnérables et aux activités communautaires. Serge remercie le Fonds Mondial pour le soutien continu à sa santé et la possibilité de se sentir protégé et libre, surtout dans un environnement où l’homosexualité est fermement condamnée. Serge est récemment retourné à l’école pour préparer une Maîtrise en Santé Publique à l’Université de Genève en Suisse.

Le Fonds Mondial apporte son soutien au Cameroun depuis 2005. Il finance environ 254 000 personnes sous traitement antirétroviral et, par an, distribue environ 339 000 moustiquaires imprégnées pour aider à ralentir la progression du paludisme au Cameroun.

Télécharger la biographie

Pour communiquer avec l’un de nos conférenciers, veuillez communiquer avec nous ici.