Mirriam Banda Chisamba

Notre Conférencière, Mirriam (Zambie)

Photo reportage de Mirriam

Perspectives: paludisme; mères et enfants; Afrique

Son histoire (in English)

Mirriam est Prestataire Principale de soins de santé primaire, Sage-Femme, Infirmière, Administratrice, Conseillère et Championne pour la santé de 15 000 personnes dans sa région de l’est de la Zambie, au « Kafumbwe Centre de Santé Rurale», dans le District de Katete. Elle est mariée et mère de trois enfants.  En 2011, elle a failli perdre sa fille des suites de paludisme. Elle s’est rétablie, mais le souvenir la hante encore. Elle ne peut pas non plus compter les nombreuses fois où elle a souffert du paludisme. Mirriam voit le paludisme tous les jours à la clinique. La salle d’attente – un banc de béton à l’extérieur de l’établissement qui s’étend sur toute la longueur du mur du centre – déborde souvent de mères et des gardiens d’ enfants en bas âge, des femmes enceintes et des personnes âgées. Dans sa région, entre 20% et 29% des enfants de moins de 5 ans sont infectés chaque année.

Mais La disponibilité de tests de diagnostic rapide de haute qualité et peu coûteux a transformé le dépistage et la prise en charge du paludisme en Zambie, permettant ainsi une prescription rapide de traitements efficaces, en particulier chez les enfants. La clinique de Mirriam distribue des moustiquaires imprégnées d’insecticide, administre des traitements préventifs pour les femmes enceintes et éduque la communauté sur le bien-fondé de la pulvérisation intra domiciliaires à l’intérieur des maisons chaque année. Ces moustiquaires, diagnostics et médicaments sont fournis par le Fonds Mondial.

Le soutien du Fonds Mondial a également contribué à améliorer et à étendre les services de santé aux centres ruraux comme celui de Mirriam, ce qui a permis de réduire les infections et les décès, y compris la tuberculose et le VIH.

Mirriam a participé aux activités de la Journée mondiale contre le paludisme aux États-Unis, prenant la parole lors du Sommet Annuel pour le Leadership de la Fondation de l’ONU « Nothing But Nets ». Elle espère vivement inciter les donateurs à contribuer davantage au Fonds Mondial pour ensemble mettre fin au paludisme, au sida et à la tuberculose.

Depuis 2006, le Fonds Mondial a distribué 15 600 000 moustiquaires imprégnées d’insecticide en Zambie.

Télécharger la biographie

Pour communiquer avec l’un de nos conférenciers, veuillez communiquer avec nous ici.